Histoire de l'aviation



L'histoire de l'aviation a profondément marqué les époques qui l'ont vue se réaliser. En 5 siècles à peine, et avec une intensification considérable des avancées technologiques et théoriques au début du 19ème siècle, l'homme a accompli une incroyable révolution, qui allait bouleverser sa manière de vivre et de voir le monde : il a appris à voler.

Si le vol semble être aujourd'hui un évènement courant -banal- lorsqu'il est apprécié avec le recul d'un observateur du 21ème siècle, il faut veiller à bien le situer dans son contexte historique pour comprendre pleinement le bouleversement qu'il a constitué. Ainsi le seul exemple de corps volant a longtemps été l'oiseau, qui a de ce fait été le principal objet d'étude des inventeurs cherchant à reproduire le vol.

Ces inventeurs, de conditions très diverses (savants, hommes de foi, touche-à-tout...), avaient en commun leur passion pour le vol, leur courage (les accidents étant nombreux), leur ingéniosité.


  • Un peu d'étymologie...
On doit d'avoir donné le nom d'avion aux "appareils de locomotion plus lourds que l'air, munis d'ailes et d'un organe propulseur" (définition du Robert) à Clément Ader, qui nomma ses aéroplanes "Avion 1", "Avion 2"... à partir de 1875. Il inventa ce nom en s'inspirant du mot aviation, déjà employé par Gabriel de la Landelle, formé de deux racines latines : avis (oiseau) et actio (action).

L'avion est donc étymologiquement lié à l'oiseau, dont il emprunte le nom latin. On attribue à Clément Ader l'acronyme du mot avion : Appareil Volant Imitant l'Oiseau Naturel.

  • Les inventeurs
Ils furent nombreux, et leurs essais plus ou moins hasardeux... Parmi eux, certains se sont distingués très nettement par l'importance de leurs découvertes, et par l'influence qu'ils ont exercée sur leurs contemporains. Voici de courtes biographies axées sur les différentes approches qu'ont eu les principaux instigateurs de l'histoire de l'aviation.

- Léonard de Vinci (1452 - 1519) : il nous livre la première étude raisonnée (ne s'appuyant pas sur des légendes ou des croyances) sur le vol humain. Il réalise plus de 400 dessins, où il tente par des mécanismes de reproduire le mouvement des ailes d'oiseau et d'énoncer les principaux principes de l'aérologie. Il pressent l'hélicoptère, le parachute, le planeur, les ornithoptères... Véritablement précurseurs, ses écrits feront référence jusqu'au 19ème siècle.

- Clément Ader (1841 - 1925) : il réalise le premier -et très controversé- vol humain à bord d'un appareil motorisé plus lourd que l'air (l'"Eole", inspiré des chauves-souris) le 9 octobre 1890. Celui-ci a lieu sur une distance de 50 m à 20 cm en moyenne du sol. Il fait l'hypothèse que pour s'envoler sans l'aide d'un gaz (à la manière des oiseaux donc...), l'avion a besoin d'une puissance ascensionnelle au moins égale à la différence du poids de l'appareil et du poids du volume d'air déplacé. D'après lui, cette force serait d'origine mécanique. C'est ce qu'il vérifie avec l'"Eole", ouvrant la voie à des générations d'inventions.

- Les frères Wright Wilbur (1867 - 1912) et Orville (1871 - 1948) : ils réalisent de nombreux travaux décisifs pour l'histoire de l'aviation. Ils expérimentent de nombreux planeurs, qu'ils perfectionnent en étudiant à l'aide d'une soufflerie aérodynamique le profilage des ailes (courbure des surfaces, interaction des plans...). Certains leur attribuent le premier vol de l'histoire de l'aviation, car là où Ader s'élevait à 20 cm sur 50 m, les frères Wright parcourent 260 m à 5 m d'altitude le 17 décembre 1903... Ils contribuent à généraliser l'usage du moteur à explosion, plus performant que celui à vapeur.

- Louis Blériot (1872 - 1936) : il est le premier à traverser la Manche à bord d'un avion, le 25 juillet 1909. Le Blériot 11 est un monoplan (une unique paire d'ailes), capoté de toile (voir photos). La traversé de 33,7 km dure 37 minutes et s'effectue à une centaine de mètres  d'altitude en moyenne. L'exploit provoque un engouement considérable et deviendra un symbole de l'aviation.

- Charles Lindbergh (1902 - 1974) : il réalise la traversée sans escale de l'Atlantique 20 ans après l'exploit de Blériot. Il part le 20 mai 1927 à bord du Spirit of Saint Louis. Le vol dure 33h 29, sur 6 300 km à une vitesse moyenne de 188 km/h.

- Frank Whittle (1907 - 1996) : On lui doit l'invention du moteur à réaction, qui révolutionna les transports aériens. La propulsion par turboréacteur permet de s'affranchir du moteur à piston et de l'hélice. Son fonctionnement utilise la poussée provoquée par un jet de gaz généré par une turbine. Ce type de moteur permet le vol à très grande vitesse et à très haute altitude, tout en conservant un bon rendement aérodynamique.

  • Quelques appareils emblématiques
cliquer sur les photos suivantes pour les afficher en taille réelle (diaporama) :

Le prototype nommé Avion III par Clément Ader est visible dans sa version originale au musé des Arts-et-Métiers.

Photo historique du premier vol, effectué par les frères Wright à bord de leur biplan.
Le Blériot XI, de Louis Blériot, au Deutches Museum (Munich).

Photo du Spirit of Saint Louis.


Edouard Findling, Frédéric Bérard


Creative Commons License



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement