Conclusion


 
Nous avons mis en évidence dans ce TPE les caractéristiques communes des ailes d'oiseau et des ailes d'avion. Les nombreuses similitudes ainsi établies nous ont permis d'apporter des éléments de réponse à notre problématique. 

Il s'agit en effet de montrer dans quelle mesure la conception d'une aile d'avion est fondée sur une étude de la nature.

Au fil des différentes rubriques, le lien a été fait entre les caractéristiques respectives des ailes d'oiseau et des ailes d'avion :

 
  • L'histoire de l'aviation, sous l'impulsion d'inventeurs précurseurs tels que Léonard de Vinci ou Clément Ader, accorde une place importante à l'observation scientifique des oiseaux. Celle-ci permet alors l'étude raisonnée de la mécanique du vol, puis la conception des premiers appareils plus lourds que l'air volant. L'aile d'oiseau fut donc le premier modèle de l'homme dans la conception des ailes d'avion.
  • Ailes d'oiseau et ailes d'avion ont les mêmes propriétés physiques, à l'origine de la fonction de sustentation des ailes. Mais les ailes d'oiseaux cumulent aussi une fonction motrice : la poussée est engendrée par l'aile, alors qu'elle nécessite chez l'avion l'emploi d'une hélice ou d'un réacteur. L'aile d'oiseau domine donc l'aile d'avion, puisqu'elle est l'unique instrument du vol. La conception des ailes d'oiseau a donc été adaptée aux connaissances techniques de l'homme, qui ne peut égaler le degré de complexité de l'aile d'oiseau.
  • Ailes d'oiseau et ailes d'avion ont une structure similaire, répondant au contraintes imposées par le vol. Leurs structures internes sont les plus creuses possible, dans le but évident de réduire le poids de l'aile, et donc d'augmenter l'effet de la portance. La structure externe de l'aile d'avion reprend des éléments de celle de l'oiseau : les winglet sont comparables aux rémiges primaires, alors que le dispositif hypersustentateur correspond surtout aux alules de l'oiseau. De nouveaux matériaux très légers et résistants, tels que les matériaux composites, tendent à imiter les plumes.
  • De nombreux programmes de recherches étudient actuellement le bio mimétisme pour concevoir l'avion du futur. Les solutions répondant aux enjeux de demain existent déjà dans la nature. Celle-ci constitue donc encore une source d'inspiration pour l'homme, cinq siècles après avoir servi de modèle aux premiers appareils.

La nature offre des possibilités de progrès infinies à l'homme qui sait les interpréter. Préservons cette richesse, source des innovations à venir.
 
 

Vous avez été  visiteurs. Merci à vous !
Creative Commons License



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement